Suivez le courant!       819 623-7374
Partager:
24 avril 2017

Shalie-Emma VaillancourtCorrespondante à la polyvalente Saint-Joseph

La Poly a le cœur sur la main

chronique de la poly

Efforts, entraide et coopération ont été la clé du succès pour le projet d’envergure auquel s’adonnent actuellement nos élèves des groupes FPT (formation préparatoire au marché du travail) et d’adaptation scolaire. En effet, ces étudiants se sont lancés dans l’aide humanitaire!

C’est avec la précieuse collaboration de Marie Bonami et du centre Léonie Bélanger que les élèves de Mylène Gosselin, Cégestelle Turpin Laporte et Nadia Morin ont été introduits à l’aide humanitaire. Les enseignantes étaient à la recherche d’un nouveau projet. L’aide à Haïti semblait la solution idéale en mettant à profit les efforts des jeunes pour en faire bénéficier les Haïtiens. L’idée; ramasser des sacs de lait afin de les transformer en matelas, communément appelés nattes, qui seront acheminés sur l’île. Les élèves ont commencé la collecte de sacs l’an dernier. Après un long processus, ce que l’on voit comme un article à usage unique deviendra le lit de quelqu’un. Voici une bonne action qui relie recyclage, entraide et prise de conscience.

Tous les membres de la grande équipe ont leur rôle à jouer. Les élèves sont responsables des premières étapes. Ils devront tout d’abord collecter les sacs dans différents points de rencontre. Par la suite, ils devront les nettoyer, pour ensuite les découper en lanières. Finalement ils devront les rassembler en une balle, (le même principe qu’une balle de laine) pour ensuite passer le flambeau au centre d’action bénévole Léonie Bélanger.

Nos généreuses bénévoles sont celles qui s’occupent du crochetage. Pour concevoir un seul matelas pour enfant, 300 sacs de lait sont nécessaires. 500 sont requis pour une natte pour adulte. Jusqu’à maintenant, nous avons deux nattes pour adultes et deux pour enfants de conçues. C’est Marie Bonami qui ira remettre les nattes aux Haïtiens. On ne sait pas encore quand, mais ce sera la plus tôt possible!

Ce qu’il y a aussi de bien avec ce projet, c’est qu’il permet la rencontre de plusieurs générations. En effet, les élèves impliqués se rendent au centre d’action bénévole le mercredi après l’école afin d’accompagner les crocheteuses.

Vous êtes vous-même invités à donner une deuxième vie à vos sacs de lait. Si le cœur vous en dit, vous pouvez aller les déposer à la réception de la Polyvalente St-Joseph, à la piscine Municipale ou à la garderie Château Parent.


Notice: Undefined variable: masson in /home/lecouran/public_html/wp-content/themes/journal/article_get.php on line 141

Galerie de photos

    CON_1517992_1550_B.jpg
  • 1/1
Partager: