Suivez le courant!       819 623-7374
Partager:
13 février 2017

La Galère sur scène à l’Espace Théâtre

Plus légère et loufoque que la série télévisée

Dans la version La Galère sur scène, la dynamique de la série télévisée, qui réunissait sous un même toit les quatre mères avec leurs 13 enfants en plus du va-et-vient de leur amoureux, a fait place à une formule beaucoup plus légère du style «théâtre d’été».

Murielle Yockell , Journaliste-pigiste

La distribution de la Galère sur scène, de gauche à droite: Catherine Proulx-Lemay (Stéphanie), Brigitte Lafleur (Mimi), Claude (Anne Casabonne) et Isabelle (Geneviève Rochette).
La distribution de la Galère sur scène, de gauche à droite: Catherine Proulx-Lemay (Stéphanie), Brigitte Lafleur (Mimi), Claude (Anne Casabonne) et Isabelle (Geneviève Rochette).

Presque quatre ans après la dernière diffusion de la populaire série québécoise, le public est venu en grand nombre pour revoir sur scène les grandes amies attachantes de La Galère, Claude (Anne Casabonne), Mimi (Brigitte Lafleur), Isa (Geneviève Rochette) et Stéphanie (Catherine Proulx-Lemay), qui était présentée sur la chaîne de Radio-Canada. À souligner la belle performance de Catherine Proulx-Lemay qui remplaçait Marilyse Bourke, laquelle remplaçait Hélène Florent qui jouait dans la télésérie.

C’était drôle, on a ri, mais...

Mise en scène par André Robitaille, le public a eu droit à quelques quiproquos et quelques rebondissements de la part de l’auteure, Renée-Claude Brazeau. Pour les assidus de la télésérie, La Galère sur scène était drôle; ils ont bien ri, mais bien que les quatre comédiennes reprenaient à merveille leurs personnages, il manquait toutefois la dynamique de la grande maisonnée apportée par leurs 13 enfants. Leur relation amicale était aussi moins approfondie de même que leurs relations amoureuses. Pour les spectateurs qui ne connaissaient pas la télésérie, la version théâtrale était faite sur mesure pour sortir de la routine et rire sans avoir à se casser la tête.

La Galère sur scène

Se retrouvant toutes les quatre dans une salle d’aisance à l’occasion d’une soirée politique au Parlement de Québec, les quatre amies, qui ont pris quelques verres, se laissent aller dans des confidences plutôt compromettantes, surtout pour l’une d’entre elles, qui est l’épouse d’un ministre. Alors qu’elles s’apprêtent à sortir de la salle d’aisance, un journaliste sort d’une des cabines avec un grand sourire aux lèvres et une enregistreuse à la main. Prises de panique en se rappelant toutes leur conversation, elles vont chercher leurs valises et se sauvent en robe de soirée au chalet d’été de l’une d’entre elles situé en pleine forêt. Elles ne savent pas qu’au cours de leur première nuit, une grande surprise les attend. La Galère se termine en danse avec des feux pyrotechniques. C

Partager:

Murielle Yockell , Journaliste-pigiste

  • Courriel

Météo

Médias sociaux

Activités communautaires

Dernière édition virtuelle

Archives 2017

Archives 2016

Concours

Participer