Suivez le courant!       819 623-7374
Partager:
23 janvier 2017

Claudine Mercier

Les défis d’un 5e spectacle solo

C’est à Claudine Mercier qu’est revenue la tâche, le jeudi 19 janvier dernier, d’ouvrir le volet humour de la programmation hiver-printemps de l’Espace Théâtre. Avec ce cinquième one-woman-show en 25 ans carrière, cette humoriste aux indéniables talents d’imitatrice fait un énergique effort pour marquer 2017: année record pour l’industrie de l’humour qui, sur 40 spectacles en action, mettra en marche pas moins de 22 nouveaux spectacles.

Benoit Ricard , Journaliste-pigiste

Il pleuvra 22 nouveaux spectacles d’humour au Québec en 2017. Dans un contexte féroce de compétition, le 5e et tout dernier spectacle solo de Claudine Mercier intitulé «Claudine» aura laissé sur sa faim le public de l’Espace Théâtre jeudi soir dernier à Mont-Laurier, malgré une salle comble.
Il pleuvra 22 nouveaux spectacles d’humour au Québec en 2017. Dans un contexte féroce de compétition, le 5e et tout dernier spectacle solo de Claudine Mercier intitulé «Claudine» aura laissé sur sa faim le public de l’Espace Théâtre jeudi soir dernier à Mont-Laurier, malgré une salle comble.

Près de cinq ans séparent le dernier passage de Claudine Mercier à Mont-Laurier et, à ce jour, très peu d’encre aura coulé à propos de son nouveau spectacle intitulé «Claudine». Évidemment, 2017 est encore jeune et cette tournée ne fait que commencer. Mais, depuis cinq ans, le marché du stand-up comique explose de nouveaux joueurs plus abrasifs et tordus. Claudine Mercier se sera donc posé plusieurs questions devant la pertinence d’un retour sur scène, à juste titre.

Retour

«À 55 ans, je suis comme un légume qui commence à ratatiner dans le frigo: ce n’est pas la fraîcheur espérée, mais c’est encore bon pour faire de la soupe! J’en ai parlé à mes neveux qui m’ont dit que si je ne voulais pas passer pour une matante, il fallait que je fasse des jokes trash», raconte l’humoriste en milieu de spectacle, consciente des enjeux du marché actuel. On aime toujours la Claudine qui parle d’environnement, de féminisme, d’éducation et de politique. On aura beaucoup réagi à ses nouveaux personnages comme ceux de la fameuse dragonne Daniele Henkel et de Shannon, l’énergique marchande de bonheur, sans oublier, bien évidemment, celui de la «petite fille».

Moitié gauche

Là où ce spectacle n’arrive pas à décoller, malgré une salle comble, c’est dans ses portions d’imitations chantées trop longues, aux trames sonores un peu molles. À n’en pas douter, Mercier a de la voix comme Safia Nolin, Marie-Chantal Toupin, Cœur de Pirate, Zaz, Marie-Mai, Ginette Reno, Petula Clark, Marjo, Stéphanie Lapointe, Shakira, Diane Dufresne et combien d’autres? À n’en pas douter, Mercier se paye la traite et s’amuse sur scène, mais les vox pop parlent d’eux-mêmes: quoique distrayantes, ces parodies n’amusent plus autant malgré le renouveau.

Machines à sous

Comme le mentionnait Sandra Godin dans l’édition du 11 janvier du Journal de Montréal: «Il y a près de 40 shows d’humour qui tournent en ce moment au Québec.» De ce nombre, «pas moins de 22 nouveaux spectacles prendront la route cette année. C’est l’année humoristique la plus faste depuis dix ans.» En ce qui concerne la programmation hiver-printemps de l’Espace Théâtre, sur 24 événements, 7 sont des spectacles d’humour, soit 29% de la programmation totale. Si l’on ajoute à ces chiffres les autres spectacles de musique et de théâtre à saveur humoristique, c’est un peu plus de 45% de l’offre qui tourne autour de la drôlerie. Pourquoi? Parce que l’humour est à peu près la seule forme de divertissement qui remplit encore des salles. Malgré l’explosion de l’offre, le public en redemande et se déplace. Comment Claudine Mercier performera-t-elle dans ce contexte? J’ai bien peur que la vulgarité finisse encore par dominer l’intérêt médiatique. C

Partager:

Benoit Ricard , Journaliste-pigiste

  • Courriel

Météo

Médias sociaux

Activités communautaires

Dernière édition virtuelle

Archives 2017

Archives 2016

Concours

Participer