Suivez le courant!       819 623-7374
Partager:
21 décembre 2016

Ajournement des travaux parlementaires

Christine St-Pierre défend le bilan libéral

La ministre des Relations internationales et de la Francophonie et ministre responsable de la région des Laurentides, Christine St-Pierre, a profité de l’ajournement des travaux parlementaires pour dresser un bilan des initiatives du gouvernement Couillard.

Christine St-Pierre, ministre des Relations internationales et de la Francophonie et ministre responsable de la région des Laurentides (photo: archives).
Christine St-Pierre, ministre des Relations internationales et de la Francophonie et ministre responsable de la région des Laurentides (photo: archives).

«L’année 2016 se clôt sous le signe de l’action et du changement. En effet, dans plusieurs dossiers, le Gouvernement du Québec est passé de la parole aux actes, et c’est toute la population des Laurentides qui en profitera. Nous posons des gestes majeurs pour faire avancer les priorités des Québécoises et des Québécois que sont l’économie, l’éducation et la santé», a soutenu la ministre St-Pierre.

Selon la ministre responsable de la région des Laurentides, le taux de chômage «le plus bas depuis 40 ans» au Québec constitue une «excellente performance». Selon Mme St-Pierre, depuis l’arrivée des Libéraux au pouvoir en 2014, ce sont 40 000 emplois ont été créés. Stratégie québécoise de l’exportation 2016-2020, abolition de la taxe santé à compter du 1er janvier, partenariat «historique» avec Bombardier, soutien à Bell Helicopter Textron Canada inc. à Mirabel ou encore soutien financier à l’entreprise Autobus Lion inc. de St-Jérôme: voilà la liste des réussites que Mme St-Pierre attribue au Gouvernement du Québec.

Un réseau de la santé «moderne et accessible»

Selon la ministre responsable des Laurentides, de nombreuses initiatives ont été prises par le gouvernement dans le domaine de la santé, par exemple la création de la première super-clinique au Québec, qui sera ouverte 7 jours sur 7 et qui regroupera plusieurs professionnels de la santé. Plusieurs investissements majeurs ont également été annoncés, dont 65 M$ pour permettre l’ajout de 1 150 préposées et préposés aux bénéficiaires, infirmières et infirmiers auxiliaires et infirmières et infirmiers en CHSLD, 20 M$ pour réduire les temps d’attente en chirurgie, 21 M$ pour diminuer les délais des services diagnostiques, et 100 M$ supplémentaires pour désengorger les urgences. «Les améliorations apportées par l’implantation de ces nouvelles mesures permettront à la population de la région des Laurentides de compter sur un système de santé plus moderne et accessible, un atout incontournable pour nos familles», a déclaré la ministre St-Pierre.

Un système d’éducation «centré sur la réussite»

Sur le plan de l’éducation, Mme St-Pierre se félicite des consultations qui ont été menées dans l’ensemble du Québec en vue de la première politique de la réussite éducative. Déjà, plusieurs mesures concrètes ont été annoncées pour soutenir la réussite, pense la ministre, qui cite par exemple l’embauche de près de 900 ressources pour offrir des services directs aux élèves, à l’ajout de 100 nouvelles classes de maternelle 4 ans à temps plein dans les milieux défavorisés ainsi qu’à l’investissement de 20 M$ pour soutenir les nombreux partenaires en matière d’alphabétisation et de réussite éducative. De plus, 12 M$ additionnels ont été alloués pour l’enseignement supérieur, permettant notamment l’embauche de personnel professionnel, la formation continue de plus de personnes en emploi, et l’augmentation de la formation pour les nouvelles personnes immigrantes et pour attirer plus d’étudiantes et d’étudiants étrangers.

Infrastructures: Notre-Dame-du-Laus sur la liste

Par ailleurs, dans chaque région du Québec, des investissements ont été consacrés aux écoles et aux centres de formation pour la construction, la rénovation ou l’agrandissement d’infrastructures. Ici même, dans la région des Laurentides, la ministre mentionne des investissements de plus de 21 M$ pour assurer le maintien en bon état des établissements scolaires de cinq commissions scolaires; une aide financière pouvant atteindre plus de 2,3 M$ pour la réalisation de neuf projets d’infrastructures sportives et récréatives dans la région, dont 1,1 M$ pour l’aménagement d’un terrain de football et de soccer à surface synthétique à Sainte-Adèle et 400 000 $ pour la construction d’une patinoire extérieure couverte à Notre-Dame-du-Laus.

Projet de loi 122

Enfin, la ministre St-Pierre a rappelé que le gouvernement a déposé le projet de loi no 122, qui propose une des plus grandes décentralisations des pouvoirs vers les municipalités de l’histoire du Québec. «Nous avions pris l’engagement de reconnaître officiellement les municipalités comme de véritables gouvernements de proximité. Au cours des derniers mois, nous avons travaillé avec nos partenaires du milieu municipal afin de concrétiser cette vision», a expliqué la ministre. «Avec des réinvestissements majeurs dans nos priorités que sont l’économie, la santé et l’éducation, nous sommes désormais mieux outillés pour relever les défis collectifs du Québec. Nous pouvons dire que la région des Laurentides pourra tirer profit de ces investissements. Toutes ces mesures auront des répercussions importantes sur la qualité de vie des citoyennes et des citoyens et sur le développement de la région», a conclu la ministre St-Pierre.C

Partager: