Suivez le courant!       819 623-7374
Partager:
8 août 2018

Maintenant que la transaction est notariée

La Plaza Paquettepourrait changer de nom

Alexandre Dubé , Journaliste

Le Groupe Quint s’est porté acquéreur de la Plaza Paquette et de la bâtisse abritant la SAQ pour 18 450 000$ et en est officiellement gestionnaire depuis le 1er août 2018 (photo: Alexandre Dubé – Le Courant des Hautes-Laurentides).
Le Groupe Quint s’est porté acquéreur de la Plaza Paquette et de la bâtisse abritant la SAQ pour 18 450 000$ et en est officiellement gestionnaire depuis le 1er août 2018 (photo: Alexandre Dubé – Le Courant des Hautes-Laurentides).

Sitôt vient-il de prendre possession de la Plaza Paquette que le président du Groupe Quint, Ian Quint, envisage d’en changer le nom pour Quartier Mont-Laurier.

Le Groupe Quint, est officiellement devenu propriétaire et gestionnaire de la Plaza Paquette et de la bâtisse abritant la Société des alcools du Québec (SAQ) de Mont-Laurier le 1er août 2018. Le tout a été notarié le 31 juillet 2018 auprès de Me Jamie Malus.

L’acheteur préférait taire le montant de la transaction, invoquant des motifs de confidentialité, mais Le Courant a mis la main sur une copie de l’acte notarié qui stipule que le Groupe Quint a dû débourser 18 450 000$ pour acquérir les deux adresses lauriermontoises. Ce montant n’inclut pas la TPS (922 500$) et la TVQ (1 840 387,50$) que l’acheteur devra verser aux gouvernements.

À peine trois jours après être passé devant le notaire, Ian Quint confiait au Courant qu’il envisage de rebaptiser le centre commercial Quartier Mont-Laurier «pour refléter l’importance de cet unique centre d’achat intérieur de la région environnante du Mont-Laurier».

Le site Web et le logo du centre commercial, «défraichis» selon l’acheteur, devraient aussi être changés. «Nous espérons avoir quelque chose à vous montrer dans les mois à venir», dit M. Quint.

Confiant de combler les locaux vides

Au moment de conclure la transaction, trois locaux du centre commercial étaient inoccupés. Le Groupe Quint croit que son expérience dans le domaine de la gestion immobilière lui permettra de «rapidement remplir les espaces vacants et redévelopper les portions du centre d’achat qui en ont besoin».

«Nous avons aussi un espace pour une firme professionnelle de petite taille qui voudrait avoir ses bureaux au niveau de la mezzanine», ajoute M. Quint. S’il parvient à attirer de nouveaux commerçants, cela pourrait créer quelques emplois.

L’acheteur n’a pour le moment pas de projet d’agrandissement ou de modernisation du centre commercial puisqu’il vient tout juste de l’acquérir, mais il compte tout de même «changer les enseignes pylônes extérieures et demander une dérogation pour en avoir une de plus».

Pourquoi investir à Mont-Laurier?

Pourquoi le Groupe Quint a-t-il décidé s’implanter dans les Hautes-Laurentides? «Mont-Laurier est une belle ville avec une communauté fidèle et dévouée où il fait bon y vivre! Nous sommes certains que la population continuera à utiliser la Plaza Paquette pour faire ses emplettes et encourager les commerçants et restaurateurs locaux», répond son président.

La Plaza Paquette vient donc s’ajouter à la vingtaine d’autres centres commerciaux détenus par le Groupe Quint au Québec. Dans les Basses-Laurentides, ils sont notamment propriétaires de Q28 à Blainville et de la Place Élite à Sainte-Thérèse.

Le groupe de gestion immobilière, qui détient aussi un actif à Rouyn-Noranda et plusieurs autres en Estrie et dans la grande région de Montréal, prévoit prendre de l’expansion au nord du fleuve Saint-Laurent. «Nous planifions en acheter d’autres dans les Laurentides dans les années à venir», déclare Ian Quint.

Il pourrait même être intéressé à investir davantage dans les Hautes-Laurentides. «Nous sommes toujours ouverts aux propositions, lance M. Quint. Nous invitons les propriétaires fonciers à nous contacter avec des offres sérieuses et les documents nécessaires pour faire l’analyse des dossiers.»

Éric Thibault, gestionnaire de la Plaza

Le Groupe Quint a embauché Éric Thibault, ancien gérant du magasin de chaussures Yellow, à titre de gestionnaire immobilier de la Plaza Paquette. Contacté par Le Courant, M. Thibault disait être «très content qu’ils aient pris quelqu’un de la région».

«Je suis un gars originaire d’ici, ça fait 25 ans que je travaille dans la Plaza Paquette, donc ce n’est pas un défi qui m’effraie dans le sens que je connais la clientèle, je connais les commerçants, donc on va avoir beaucoup de plaisir à réinvestir dans la qualité», dit l’homme de 46 ans qui veut «redonner vie un petit peu au centre d’achat».

L’ancien propriétaire de la Plaza Paquette, Denis Leduc, n’a pas voulu donner de commentaire au Courant des Hautes-Laurentides.

«On est super heureux de l’acquisition, il y a plein de beaux projets qui s’en viennent, on veut redonner vie un petit peu au centre d’achat.»

- Éric Thibault, nouveau gestionnaire de la Plaza Paquette

Partager:

Alexandre Dubé , Journaliste

  • Courriel