Suivez le courant!       819 623-7374
Partager:
13 juin 2018

Fusion des caisses Desjardins

Au tour du Cœur des Hautes-Laurentides de dire oui

Alexandre Dubé , Journaliste

Les membres des deux caisses Desjardins de la MRC d’Antoine-Labelle ont appuyé le projet de fusion, qui fera de la Caisse du Cœur des Hautes-Laurentides la «première caisse en importance» de la région (photo: archives – Le Courant des Hautes-Laurentides).
Les membres des deux caisses Desjardins de la MRC d’Antoine-Labelle ont appuyé le projet de fusion, qui fera de la Caisse du Cœur des Hautes-Laurentides la «première caisse en importance» de la région (photo: archives – Le Courant des Hautes-Laurentides).

Le 11 juin dernier, les membres de la Caisse Desjardins du Cœur des Hautes-Laurentides ont appuyé à l’unanimité le projet de fusion avec la Caisse Desjardins de Ferme-Neuve.

Les membres de la Caisse de Ferme-Neuve s’étaient positionnés à 87% en faveur du projet de fusion il y a près d’un mois, le 16 mai 2018.

L’an dernier, les deux assemblées générales extraordinaires de fusion avaient lieu à pareille date, le 20 juin 2017. Les membres du Cœur des Hautes-Laurentides avaient cette fois aussi appuyé à 100% le projet, mais ceux de Ferme-Neuve n’y étaient pas favorables en assez grand nombre, 58,5% d’entre eux votant oui alors qu’il en aurait fallu 66%.

Officiel dès janvier 2019

Maintenant, il ne manque plus que l’approbation de l’Autorité des marchés financiers (AMF) pour officialiser la fusion, qui prendra effet à compter du 1er janvier 2019.

Cette nouvelle institution regroupera quelque 23 570 membres et gérera un volume d’affaire de 1,24 milliard de dollars.

Des dirigeants ravis

«Étant convaincus qu’un regroupement constitue une réponse aux défis de l’avenir, c’est avec beaucoup de fierté que les dirigeants élus des deux caisses ont accueilli la décision de leurs membres», indiquent les caisses dans leur communiqué conjoint.

«La nouvelle Caisse deviendra plus attirante pour les ressources humaines, un avantage concurrentiel dans le contexte actuel» de pénurie de main-d’œuvre, évoque-t-on également.

Cette fusion vient consolider sa position de «première caisse en importance dans la grande région des Hautes-Laurentides» et on assure qu’elle «continuera à participer activement au développement de la collectivité, notamment par son Fonds d’aide au développement du milieu».

Partager:

Alexandre Dubé , Journaliste

  • Courriel