Suivez le courant!       819 623-7374
Partager:
6 juin 2018

Afin de revitaliser l’économie de la région

Rivière-Rouge passe en mode séduction économique

Ronald McGregor - Info Nord , journaliste

Rivière-Rouge présentera un avis de motion, avant que plus tard soit adoptée une règlementation, sur des incitatifs financiers qui avantageraient les industries et commerçants à venir ou ceux déjà établis (photo: Ronald McGregor – L’Information du Nord).
Rivière-Rouge présentera un avis de motion, avant que plus tard soit adoptée une règlementation, sur des incitatifs financiers qui avantageraient les industries et commerçants à venir ou ceux déjà établis (photo: Ronald McGregor – L’Information du Nord).

Rivière-Rouge déposera un avis de motion le 5 juin concernant des incitatifs financiers qui aideront les commerces et industries à venir s’établir sur le territoire de la ville tout en aidant ceux qui existent déjà. Les croustillants détails sont à venir, mais le maire Denis Charette avance les grandes lignes à L’Information du Nord.

Le déploiement du projet économique à caractère financier est assez important pour que la population soit mise au courant, explique l’élu. La nouvelle en soi est attendue depuis longtemps et s’avère nécessaire pour l’avenir de la région.

Au moment d’écrire ces mots, Denis Charette n’avance pas les détails, cependant ils toucheront, entre autres, le parc industriel et la vente des terrains toujours disponibles. «Les incitatifs financiers seront assez agressifs pour attirer commerces et industries et ils apporteront un impact significatif sur leur budget.»

Pour les entreprises et commerces existants, la Ville pourrait offrir aussi le soulagement financier sous condition de rénovation, de développement, etc. Le but: favoriser leur établissement.

«C’est dans une taxation progressive que tout repose, avance le maire. Il ne reste qu’à voir le juridique et l’on fait les calculs.» Ces étapes passées, il ne restera qu’à déployer et attacher les orientations finales. Précisons que, depuis l’arrivée de la Loi 122, les crédits de taxes pour le résidentiel sont maintenant choses du passé, informe le maire.

Une vision régionale

Une entreprise qui s’installe à Rivière-Rouge n’est que de bon augure pour la vallée de la Rouge. «Il y a une ouverture favorable auprès des élus près de nous pour créer de la richesse dans la région. Donc, une entreprise qui s’installe ici va créer des emplois, pourrait s’installer à Rivière-Rouge, La Macaza, L’Ascension ou Nominingue et employer des gens d’ici. C’est ça, le but du projet.»

C’est le promoteur qui en bénéficiera, en investissant dans son entreprise, selon les propos du maire. «Il y aura une richesse financière pour la Ville. Ça, c’est la partie financière, mais des familles viendront s’installer, les gens d’ici achèteront peut-être des maisons, ces employés vont dépenser dans la région dans des commerces déjà établis et les nouveaux bien sûr. Oui, on va se priver de certaines taxes, mais, si l’on apporte la prospérité, on aura gagné.»

Pour que la Ville apporte un soutien logistique aux entrepreneurs, il y a plusieurs moyens sur lesquels il réfléchit encore. «En premier lieu, notre directrice au développement économique, Valérie Pichot, sera la porte d’entrée de tous nos projets de développement. Afin d’assurer un accompagnement, on va associer l’ensemble des directions de l’urbanisme, des Travaux publics, etc. pour s’assurer que l’entreprise reçoive une réponse à l’ensemble des questions qu’elle se pose. On va aussi les orienter vers les bons acteurs comme le CLD, la SADC, les différentes instances qui soutiennent les entreprises. On ne veut pas que les gens soient dans l’attente de réponses. Déjà, on réseaute avec les acteurs de la région pour venir en aide aux futurs promoteurs.»

«Les astres sont alignés, c’est maintenant l’heure de saisir les opportunités économiques.» – Denis Charette, maire de Rivière-Rouge

Partager:

Ronald McGregor - Info Nord , journaliste

  • Courriel