Suivez le courant!       819 623-7374
Partager:

Saint-Aimé-du-Lac-des-Îles

Jonathan Dion arrêté pour harcèlement criminel

Simon Dominé , Rédacteur en chef

Jonathan Dion a été arrêté par la Sûreté du Québec pour harcèlement criminel (photo: gracieuseté).
Jonathan Dion a été arrêté par la Sûreté du Québec pour harcèlement criminel (photo: gracieuseté).

Un résident de Saint-Aimé-du-Lac-des-Îles, Jonathan Dion, 30 ans, a été arrêté par la Sûreté du Québec (SQ) et a comparu le 11 mai dernier au palais de justice de Saint-Jérôme, relativement à du harcèlement criminel à l’encontre de plusieurs personnes dans les Laurentides.

Selon le sergent Marc Tessier, du service des communications de la SQ, les faits se seraient produits entre les mois de mars et mai 2018, à Sainte-Adèle et à Sainte-Agathe-des-Monts.

Le sergent Tessier n’a pas indiqué le nombre de victimes qui, par leurs témoignages, ont permis l’arrestation de M. Dion. Ce dernier les aurait abordées alors qu’elles marchaient ou faisaient de la course à pied, la plupart du temps alors qu’il se trouvait à bord d’un camion F150, 2005 de couleur gris foncé avec un collant avec l’inscription «Browning» sur les quatre coins de la vitre arrière.

Il n’y aurait pas eu de contact et d’agression physique à proprement parler. Le harcèlement avait-il un caractère sexuel? Le sergent Tessier a répondu qu’il ne pouvait pas aller dans le détail, mais que l’homme avait fait «des commentaires insistants de différents types».

Coordonnée par la SQ, c’est la structure de gestion des enquêtes sur les crimes en série (GECS) qui a été déployée dans le cadre de cette enquête. Il s’agit d’une structure de commandement unifié au sein de laquelle les services de police québécois travaillent en partenariat afin d’identifier rapidement les crimes commis par des prédateurs et de procéder à leur arrestation, spécifie la SQ.

Le sergent Tessier explique que d’autres victimes pourraient se manifester et invite toute personne ayant de l’information au sujet de M. Dion ou de ses agissements à communiquer avec la Centrale de l’information criminelle de la SQ, au 1 800 659-4264.

Suite à sa comparution au palais de justice de Saint-Jérôme, M. Dion a été libéré avec des conditions.

Partager:

Simon Dominé , Rédacteur en chef

  • Courriel