Suivez le courant!       819 623-7374
Partager:

Sainte-Anne-du-Lac

Mort d’une touriste française: le coroner dépose son rapport

Simon Dominé , Rédacteur en chef

L’inexpérience en motoneige est la cause probable de la mort d’une touriste française en février 2017 à Sainte-Anne-du-Lac (photo: archives – Le Courant des Hautes-Laurentides).
L’inexpérience en motoneige est la cause probable de la mort d’une touriste française en février 2017 à Sainte-Anne-du-Lac (photo: archives – Le Courant des Hautes-Laurentides).

Le coroner Steeve Poisson a remis son rapport sur la mort de Clea Sneyaert, une touriste française d’une vingtaine d’années décédée alors qu’elle faisait de la motoneige à Sainte-Anne-du-Lac, le 26 février 2017.

Le coroner a conclu à un décès accidentel de la jeune femme, qui a été projetée avec sa motoneige contre une épinette couchée au sol à une vitesse approximative de 40 km/h.

«L’inexpérience de la conductrice est la cause probable retenue de l’accident», déclare Me Poisson dans le rapport, en précisant que Mme Sneyaert portait son casque de sécurité et que l’alcool n’était pas en cause.

Originaire de Breteuil en France, la jeune touriste a perdu la vie sur le sentier fédéré 319 en direction ouest, non loin du 7e rang à Sainte-Anne-du-Lac. Elle conduisait une motoneige de location 2017 et avait une passagère derrière elle. Elle faisait partie d’un groupe de touristes français conduit par un guide.

L’accident s’est produit vers 16h et les ambulanciers ont rejoint les lieux un peu moins d’une heure plus tard. Entre temps, les manœuvres de réanimations ont été entreprises. Évacuée au Centre hospitalier de Mont-Laurier, Mme Sneyaert n’a pas pu être réanimée et les manœuvres ont cessé à 18h38.

«L’inspection de la motoneige n’a révélé aucune défectuosité ayant pu conduire à la perte de contrôle», précise Me Poisson.

Au niveau du sentier, le coroner note qu’il venait d’être damé par la surfaceuse, créant un sillon dans la courbe.

Cela a peut-être joué dans l’accident, en causant un déséquilibre et une perte de contrôle.

Partager:

Simon Dominé , Rédacteur en chef

  • Courriel