Suivez le courant!       819 623-7374
Partager:
16 mai 2018

Exergue

Les footballeurs du Sommet renouent avec l’action

Alexandre Dubé , Journaliste

L’entraîneur du Sommet juvénile, Yan Pilote, a de belles attentes pour la saison qui vient. Il pourra compter sur la présence de plusieurs vétérans déjà familiers avec son style de jeu (photo: Alexandre Dubé - Le Courant des Hautes-Laurentides).
L’entraîneur du Sommet juvénile, Yan Pilote, a de belles attentes pour la saison qui vient. Il pourra compter sur la présence de plusieurs vétérans déjà familiers avec son style de jeu (photo: Alexandre Dubé - Le Courant des Hautes-Laurentides).

Libéré des quelques centimètres de neige qui l’ont couvert tout l’hiver, le terrain synthétique de la Polyvalente Saint-Joseph a retrouvé les crampons des joueurs de football atomes, cadets et juvéniles du Sommet.

Même si pour les équipes cadette et juvénile la «vraie saison débute le 31 août», l’heure n’est pas pour autant au repos. Dans les prochaines semaines, les jeunes footballeurs passeront plusieurs heures à se pratiquer et mettront en application leurs apprentissages dans quelques matchs hors-concours.

Sommet atome: une nouveauté

Cette année, la famille du football du Sommet a décidé de troquer son équipe benjamine pour une équipe atome, qui est composée de «sixièmes années et de quelques secondaires 1» plutôt que de secondaires 1 et 2.

La saison est déjà lancée pour cette équipe puisqu’elle évolue au printemps, contrairement aux deux autres équipes de la Polyvalente Saint-Joseph qui jouent à l’automne. Le 6 mai dernier, ils ont pris part à un jamboree à Buckingham.

Ils participeront aussi à deux autres jamborees, le 13 mai à Maniwaki et le 27 mai à Gatineau, mais, comme le mentionne Yan Pilote, on ne comptera pas les points «parce que ces jeunes n’ont jamais vraiment joué, c’est vraiment pour leur développement».

Toutefois, on comptabilisera les points lors du quatrième jamboree, qui fait office de finale et qui se déroulera à Buckingham le 3 juin prochain.

Sommet cadet: un peu de pain sur la planche

De retour à la barre de l’équipe cadette, Louis-Arsène Bourgault devra composer avec plus de défis que son homologue chez les juvéniles. S’il peut compter sur «une ligne offensive vétérane» composée de joueurs qui en sont à leur deuxième année, il devra consacrer beaucoup de temps à ses autres joueurs d’attaque.

«On a un nouveau backfield complètement, donc quart-arrière, porteurs de ballon, faut que je reparte à neuf pratiquement au complet, explique-t-il. Mon plus gros défi va être au niveau des quarts-arrière, parce que j’ai deux jeunes quarts-arrière.»

«On va se baser beaucoup sur la course, mais je suis un coach qui aime bien les jeux aériens, donc on va essayer de continuer de travailler là-dessus», ajoute-t-il.

Le vendredi 11 mai dernier, les cadets ont le dessus sur les Voyageurs de la Polyvalente Curé-Mercure par la marque de 26-20. L’entraîneur a d’ailleurs été «surpris» par la performance de ses joueurs, qui étaient «plus prêts» qu’il ne le croyait.

Les joueurs cadets seront aussi en action à Deux-Montagnes le 19 mai, 13h, face aux Centurions de la Polyvalente Deux-Montagnes, puis tenteront de laisser leur marque lors de la Coupe Laurentides-Outaouais du 26 mai prochain, à Buckingham.

Sommet juvénile: une équipe expérimentée

L’entraîneur de la formation la plus âgée, Yan Pilote, a de bonnes attentes pour la saison qui vient puisqu’il peut s’appuyer sur un bon noyau de vétérans. «L’année passée, on avait une équipe jeune, donc cette année on a beaucoup de vétérans, souligne-t-il. On a plus d’expérience, les joueurs vont jouer moins nerveusement, donc ça devrait aller mieux.»

Ses joueurs plus expérimentés, qui «commencent à être drillés au fil des années», sont déjà familiers avec son système de jeu et son style d’entraînement, ce qui devrait grandement lui simplifier la tâche et lui permettre de passer plus de temps à peaufiner certains détails.

L’équipe juvénile a participé à un jamboree le 5 mai dernier, à Buckingham, et le coach a été «bien satisfait» de ce qu’il a vu. «Notre jeu de course, notre jeu au sol était très bon, par la passe on a complété plusieurs passes, des passes de touchés, commente-t-il. Je pense qu’on a eu le dessus sur les trois autres équipes qui étaient avec nous.»

Et il n’a pas apprécié que la performance de la ligne offensive: «À la défensive on a quelques recrues qui se sont démarquées, ça a super bien été. Les gars frappaient durs, des bons plaqués, on était bien encouragé».

Le Sommet juvénile jouait aussi un match le 11 mai dernier à Mont-Tremblant, mais contrairement à l’équipe cadette, il s’est incliné 32-14 aux mains des Voyageurs.

D’ici la pause estivale, les joueurs de Yan Pilote seront en action le 26 mai, à Buckingham, dans le cadre de la Coupe Laurentides-Outaouais, et le 8 juin à Lachute. Ils seront de retour sur le terrain le 31 août, pour leur saison régulière.

L’entraîneur du Sommet cadet, Louis-Arsène Bourgault, consacrera beaucoup de temps à ses quarts-arrières et porteurs de ballon, qui viennent pour la plupart de se joindre à son équipe cette saison (photo: Alexandre Dubé - Le Courant des Hautes-Laurentides).

Galerie de photos

Partager:

Alexandre Dubé , Journaliste

  • Courriel