Suivez le courant!       819 623-7374
Partager:
18 avril 2018

Santé

Gaétan Barrette annonce un financement supplémentaire de 45 670 100$ pour le CISSS des Laurentides

Simon Dominé , Rédacteur en chef

Le ministre Gaétan Barrette (photo: gracieuseté).
Le ministre Gaétan Barrette (photo: gracieuseté).

Afin d’éliminer une bonne fois pour toute l’iniquité interrégionale, le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) des Laurentides recevra 45 670 100$ supplémentaires pour améliorer ses services de première ligne et ses services spécialisés.

C’est l’annonce qui a été faite le 12 avril conjointement par le ministre de la Santé et des services sociaux (MSSS) et la ministre responsable des Laurentides, Gaétan Barrette et Christine St-Pierre.

Comme ces derniers l’ont expliqué, le financement du réseau des établissements de santé et de services sociaux est généralement établi d’après le principe de la budgétisation historique.

Ce système causant des iniquités, un autre système a été mis en place afin de mieux pouvoir tenir compte de la taille et des besoins de la population: le mode d’allocation interrégional. Malgré cela, des écarts subsistaient encore entre les régions.

Avec cette annonce de 45 670 100$, les deux ministres assurent que l’écart de financement du réseau de la santé et des services sociaux des Laurentides avec le reste du Québec sera éliminé «de façon durable et définitive».

Sylvain Pagé salue Gaétan Barrette

Invité à réagir à la nouvelle, le député de Labelle, Sylvain Pagé, a eu ces mots: «Enfin! Ça fait 15 ans qu’on le dit, qu’on questionne, qu’on se rencontre, qu’on dénonce, qu’on nous promet, qu’on attend... Qu’on nous promet puis qu’on attend encore. Enfin, les citoyens des Laurentides ne seront plus les mal-foutus du Québec. Enfin, un ministre qui décide de tenir parole et de régler le problème. Au nom des patients qui ont été très patients, merci M. Barrette. Il était temps! Après toutes ces promesses non-tenues... Espérons maintenant que les nouveaux modes de calculer le financement par région assurera durablement l’équité pour les patients des Laurentides».

Mme St-Pierre explique pour sa part que «Cette bonne nouvelle témoigne de l’écoute du gouvernement envers notre région et des efforts que fait ce dernier pour répartir de façon optimale les ressources dont nous disposons collectivement pour offrir des soins de santé de qualité aux usagers de toutes les régions, incluant la nôtre».

Le CISSS en planification budgétaire

L’annonce pour les Laurentides s’inscrit dans une annonce plus globale de 300 M$, qui concerne sept autres régions sociosanitaires du Québec, soit la Mauricie–Centre-du-Québec, l’Estrie, l’Outaouais, Chaudière-Appalaches, Laval, Lanaudière et la Montérégie. Avec cet investissement, le gouvernement veut offrir aux Québécois «un niveau comparable d’accessibilité à l’ensemble des services de première ligne et des services spécialisés, peu importe où ils sont offerts».

Le Courant des Hautes-Laurentides a voulu savoir comment ce financement supplémentaire allait être utilisé, mais la conseillère cadre au CISSS des Laurentides, Myriam Sabourin, n’avait pas encore la réponse. «Nous venons tout juste de recevoir cette excellente nouvelle, alors nous allons prendre le temps de planifier l’utilisation de ce nouveau budget».

«Avec un tel investissement, notre gouvernement atteint l’objectif visé d’assurer une fois pour toutes l’équité interrégionale dans l’octroi des budgets aux établissements du réseau de la santé et des services sociaux du Québec.» – Gaétan Barrette, ministre de la Santé et des services sociaux

Partager:

Simon Dominé , Rédacteur en chef

  • Courriel