Suivez le courant!       819 623-7374
Partager:
6 avril 2018

La LNI en tournée à Mont-Laurier

Une soirée riche en rebondissements

Murielle Yockell , Journaliste-pigiste

C’est au cours de la 2e période de la LNI vs la LIMOL que Nicolas Huberdeau a fait sa demande en mariage à Mélanie Lefrançois (photo: gracieuseté – Mathieu Lefrançois).
C’est au cours de la 2e période de la LNI vs la LIMOL que Nicolas Huberdeau a fait sa demande en mariage à Mélanie Lefrançois (photo: gracieuseté – Mathieu Lefrançois).

C’est à l’Espace Théâtre de Mont-Laurier que s’est déroulée la soirée opposant, dans un match amical, la Ligue nationale d’improvisation (LNI) à la LIMOL. Pierre-Luc Funk, Réal Bossé, Joëlle Paré-Beaulieu et Florence Longpré affrontaient sur la glace Véronique Lemaire, Valérie Panneton, Mathieu Ladouceur, Billie Piché, Joachim Lefebvre, Nicolas Huberdeau, Sébastien Jacques et Jérôme Chartrand.

Parmi les meilleurs moments de la soirée, la deuxième période a été remplie de surprises. Outre la demande officielle en mariage faite par Nicolas Huberdeau, Valérie Panneton et Véronique Lemaire ont interprété en duo un Blues du tonnerre.

La LNI était loin d’être en reste, car durant cette même période, Réal Bossé a bien sorti son épingle du jeu à quelques reprises. Il en était de même pour Pierre-Luc Funk, qui a réussi un coup de maître en devenant une raie majestueuse qu’il a rapidement convertie en pieuvre suite à l’intervention bien placée de Joachim.

Le Blues de la LIMOL

Dans un match au cours duquel l’arbitre Simon Rousseau imposait aux équipes une interprétation musicale, Valérie Panneton s’est lancée sans hésiter sur la patinoire tandis que Véronique Lemaire la rejoignait presque aussitôt. Pendant environ trois minutes, les deux filles se relayaient tour à tour. Autant dans la voix que dans les paroles, elles ont réussi à faire un sans faute. Au final, on aurait dit que cette chanson avait été écrite expressément pour elles. Le musicien de la LNI, Éric Desranleau, est même allé les féliciter pour leur excellente performance.

Des moments trop courts

Parlant presque d’une seule voix, tous les joueurs ont trouvé leur soirée super excitante, mais aussi très courte.

«J’ai trouvé ça vraiment trippant de jouer contre la LNI! C’était mon objectif de l’année», rapportait Billie Piché. Exprimant bien l’opinion des membres de son équipe, Mathieu Ladouceur expliquait qu’ils sont tous restés un peu sur leur faim. «On a vécu une ou deux impros (chacun); trois, si on était chanceux.» Mais ce dernier a quand même réussi à atteindre son objectif: «J’ai réussi à faire rire Réal Bossé»!

«On s’en venait sans trop d’appréhension, rapportait à son tour Sébastien Jacques, parce qu’on savait, qu’avec des professionnels, on avait juste à se laisser aller puis avoir du plaisir.» Prenant tout à coup un air de conspiration et faisant allusion à la demande en mariage de son coéquipier, il ajoute: «Mais Nicolas était prêt à n’importe quoi pour voler un point.» Il faut dire qu’en vertu de cela, l’arbitre de la LNI a alloué un point de plus à la LIMOL, ce qui en a fait l’équipe gagnante.

Elle a dit «Oui!»

Question de détendre un peu l’atmosphère, Nicolas Huberdeau a sauté sur la patinoire en endossant le rôle d’un immigrant. Puis, devenant sérieux, il a décrit en quelques mots les débuts de sa relation avec Mélanie. Après avoir été la chercher parmi le public pour l’entraîner au centre de la patinoire, il a ployé le genou et, avec un beau sourire enjôleur, il lui a tendu la bague en la regardant droit dans les yeux. Après les premiers moments de surprises et sous les «hooooooooo» attendris des spectateurs, les deux tourtereaux ont scellé leur engagement avec un long baiser.

Après 14 ans de vie commune à toujours deviner les surprises que lui préparait son chum, Mélanie a finalement été très surprise. «Je me demandais où il s’en allait avec son improvisation. Quand il a commencé à parler de nous, ça m’a beaucoup touchée», a confié la future mariée. En tant qu’improvisateur, Nicolas mijotait son coup depuis deux semaines seulement: «Ça me faisait drôle de demander Mélanie en mariage en jogging... Je vais pouvoir me vanter de ça»!

Partager:

Murielle Yockell , Journaliste-pigiste

  • Courriel