Suivez le courant!       819 623-7374
Partager:
6 mars 2018

L’organisme derrière le festival de musique classique

Carrefour Bois-Chantants dévoile son plan d’action 2018

Ronald McGregor - Info Nord , journaliste

Le directeur musical du Festival International Hautes-Laurentides et maestro Alexandre Da Costa lors de son passage à Labelle en juillet dernier (photo: Ronald McGregor – L’Information du Nord).
Le directeur musical du Festival International Hautes-Laurentides et maestro Alexandre Da Costa lors de son passage à Labelle en juillet dernier (photo: Ronald McGregor – L’Information du Nord).

Carrefour Bois-Chantants, le maitre d’œuvre derrière le Festival International Hautes-Laurentides, autrefois le Festival classique des Hautes-Laurentides, a dévoilé le 27 février son plan d’action pour l’année 2018. Un survol.

Le bien ancré festival célèbre cette année son 20e anniversaire du 6 juillet au 6 août prochain. Le conseil d’administration a d’ailleurs apporté de sérieux changements.

Les concerts, 15 en région, dont 7 gratuits, sont toujours regroupés selon les trois vallées (Rouge, Lièvre et Diable), mais s’ajoute le Festival en cavale, deux concerts à la galerie d’art contemporain L’Arsenal de Montréal afin de gagner une reconnaissance métropolitaine, le tout assumé par la galerie. La formule gagnante des causeries sera renouvelée avec des animateurs et invités spéciaux, pas de détails.

Écologie, navettes et communications

Au conseil d’administration, lors de concerts on désire «éliminer la vente de bouteilles d’eau pour les remplacer par la vente de bouteilles recyclables à l’effigie du festival et de celle d’un commanditaire».

Des navettes reliant les grands centres sont avancées. Les négociations sont en cours avec les MRC, le TACL et le TCIL afin d’assurer le transport des mélomanes entre les villes de Mont-Tremblant, Mont-Laurier et Rivière-Rouge.

Malgré une belle visibilité, le Festival International Hautes-Laurentides demande à être plus connu. Le conseil se penchera sérieusement encore sur la promotion avec une présence active sur les réseaux sociaux, en proposant des reportages et la présence de journalistes lors de concerts, en multipliant les entrevues à la télévision communautaire régionale et nationale tout comme la radio ainsi que l’envoi d’articles et de publicités dans des quotidiens nationaux imprimés et numériques.

Au chapitre du financement

Carrefour Bois-Chantant, va par ailleurs consolider ses appuis financiers privés, tout en réitérant ses demandes de financement du milieu des affaires. En 2018, les demandes de subventions publiques sont au programme (Conseil des arts et des lettres du Québec, Patrimoine Canada, MRC et CLD Antoine-Labelle, et municipalités participantes) tout comme l’ajout de nouveaux partenaires financiers importants. Enfin, en mai, une campagne de souscription privée est organisée en association avec la Wicha Music Fondation. On finalisera aussi l’encan du violon unique de carbone signé par des joueurs des Canadiens de Montréal.

Partager:

Ronald McGregor - Info Nord , journaliste

  • Courriel