Suivez le courant!       819 623-7374
Partager:
5 mars 2018

Charles Richard-Hamelin: un jeune pianiste surprenant

Kathleen Godmer , journaliste-pigiste

Charles Richard-Hamelin (photo: E. Delage – gracieuseté).
Charles Richard-Hamelin (photo: E. Delage – gracieuseté).

Charles Richard Hamelin, l’un des pianistes les plus remarqués de sa génération et honoré en octobre dernier du Félix de l’Album de l’année – Classique/Soliste et petit ensemble pour son premier CD, est venu nous visiter à l’Espace Théâtre le 4 mars dernier pour nous présenter son second album.

La région peut se considérer chanceuse d’avoir pu l’accueillir puisque la saison très chargée de l’artiste sera marquée par trois tournées au Japon, l’enregistrement du premier volume de l’intégrale des sonates pour piano et violon de Beethoven avec le violon solo de l’OSM Andrew Wan ainsi que plus de 60 concerts au Canada, en Asie, en Europe, et aux États-Unis.

Lors de son concert à Mont-Laurier, le jeune pianiste de 27 ans a proposé des œuvres de Mozart, de Schumann, de Babadjanian et de Chopin. Ce fut une soirée d’une rare poésie, où profondeur émotionnelle et virtuosité technique ont été livrées avec précision pour nous faire profiter de toutes les nuances et de toute la beauté des œuvres de ces grands compositeurs.

Les succès s’enchainent

Lauréat de la médaille d’argent lors du prestigieux Concours International de Piano Frédéric-Chopin à Varsovie en 2015, il est le premier Québécois (originaire de la région de Joliette dans la Lanaudière) à obtenir cette récompense tant convoitée. Charles Richard-Hamelin se démarque aujourd’hui comme l’un des pianistes les plus importants de sa génération. Prix d’Europe 2011 et Révélation Radio-Canada 2015-2016, il a pu se faire entendre notamment avec l’Orchestre Philharmonique de Varsovie, l’Orchestre Symphonique de Montréal, l’Orchestre Symphonique de Toronto, l’Orchestre Métropolitain de Montréal, le Korean Symphony Orchestra et I Musici de Montréal.

Charles Richard-Hamelin a fait paraître son deuxième disque solo, consacré à des œuvres de Chopin, Beethoven et Enescu, en septembre 2016. Il a reçu un Félix en octobre dernier pour son premier CD, «Chopin» et de magnifiques engagements à venir sur la scène internationale annoncent un avenir plus que prometteur pour ce jeune pianiste.

Un moment précieux

Lorsqu’on questionne l’artiste à savoir laquelle de toutes ses belles récompenses a le plus de valeur ses yeux, il répond humblement que chacun de ces moments est précieux. Toutefois, il a eu la chance d’en vivre un plus particulier.

«En février dernier, à Hiroshima, j’ai eu l’immense honneur d’interpréter un concerto d’un compositeur d’ascendance franco-polonaise, sur un piano ayant survécu à la bombe atomique», raconte l’artiste qui affirme aussi que c’est une occasion qui sort vraiment de l’ordinaire et qui est venue le toucher profondément.

Considérant son immense talent et le fait que sa carrière est encore jeune, tout porte à croire que ce prodigue vivra encore de beaux moments de gloire.

«Je suis vraiment très occupé… au point que j’ai parfois l’impression de manquer d’heure dans mes journées. Il faut dire que j’en passe huit à travailler mon piano.» – Charles Richard Hamelin

Partager:

Kathleen Godmer , journaliste-pigiste

  • Courriel