Suivez le courant!       819 623-7374
Partager:
20 décembre 2017

La MRC adopte son budget 2018

La MRC d’Antoine-Labelle a adopté un budget qui s’élève à 7 415 899 $ en 2018, dont 2 945 695 $ sont des quotes-parts des municipalités (photo : archives – Le Courant des Hautes-Laurentides).
La MRC d’Antoine-Labelle a adopté un budget qui s’élève à 7 415 899 $ en 2018, dont 2 945 695 $ sont des quotes-parts des municipalités (photo : archives – Le Courant des Hautes-Laurentides).

Le 22 novembre dernier, devant un la MRC d’Antoine-Labelle a adopté son budget 2018, qui s’élève à 7 415 899 $, dont 2 945 695 $ en quotes-parts des municipalités, ce qui représente une augmentation de 1,69 % des quotes-parts comparativement à 2017.

La directrice générale de la MRC, Mylène Mayer estime que l’augmentation des quotes-parts est plutôt légère, puisque la moyenne se situe entre 2 % et 4 %. En 2004, la hausse avait atteint un sommet, avec 7,3 5 d’augmentation.

De plus, la MRC s’attaquera à diminuer les retards des revisites de terrains et propriétés sur le territoire, ce qui permettra d’avoir une meilleure connaissance des richesses foncières et de l’évaluation. À cet effet, déjà en 2017, davantage de techniciens y ont été affectés. Ce projet représente une contribution additionnelle de 1,01% de la part des municipalités. « Ça fait deux ans que nous sommes en processus pour régler la problématique, a indiqué Mme Mayer. On poursuit. Ça commence à avoir un impact, la situation s’améliore. »

Notons une légère augmentation du côté des territoires non organisés (TNO), soit approximativement 2 cents du 100 $ d’évaluation au niveau du taux de taxe foncière générale ainsi qu’une légère augmentation de la tarification en matière d’hygiène du milieu, ce qui permettra de couvrir les frais d’entretien des lieux d’enfouissement en territoire isolé. Rappelons que le taux de taxe en 2017 des TNO était de 39 cents du 100 $ d’évaluation.

Les grands projets 2018

Le Fonds de développement du territoire (FDT), mis à la disponibilité des MRC par le gouvernement provincial et qui représente 25 % des revenus de la MRC, permettra de soutenir différents grands projets qui participent au développement régional de la région. Entre autres, ces sommes collaborent à la poursuite du Plan de développement de la zone agricole, pour un montant total de 50 000 $.

Au niveau récréotouristique, le soutien aux trois parcs régionaux, soit la Montagne du Diable, le Poisson banc et le Réservoir Kiamika, s’élève à 50 000 $ pour chacun alors que c’est un montant total de 248 941 $ qui est consenti pour le Parc linéaire le P’tit Train du Nord, entre autres pour l’entretien et la réfection de ses infrastructures.

Le dossier Internet haute-vitesse et sa stratégie de déploiement sont au cœur des priorités 2018, avec un budget dédié de 120 000 $.

La culture capte 10 % du budget, dont 10 000 $ pour les programmes scolaires en collaboration avec la Commission scolaire Pierre-Neuve (CSPN) et Muni Spec Mont-Laurier ainsi que 15 000 $ en Fonds culturel.

L’appui au transport collectif se poursuit avec le maintien de son enveloppe annuelle de 20 000 $.

Contribution au Centre local de développement

Quant au Centre local de développement (CLD) d’Antoine-Labelle, la MRC lui versera, pour l’année 2018, 579 132 $ par l’entremise des quotes-parts ainsi que 360 133 $ via le Fonds de développement du territoire pour divers mandats en développement économique, en soutien à l’entrepreneuriat ainsi que pour la promotion touristique. Le Fonds de développement du territoire permettra également au CLD de soutenir différents projets notamment pour la poursuite de ses actions dans le cadre de sa planification stratégique pour l’essor économique ainsi que pour un appel de projets dans le cadre de la politique de projets structurants.

Partager: