Suivez le courant!       819 623-7374
Partager:
4 décembre 2017

Coopérative de télécommunication d’Antoine-Labelle

L’assemblée générale d’organisation aura lieu le 11 décembre

C’est un rendez-vous pour toutes celles et tous ceux qui souhaitent participer à la création de la Coopérative de télécommunication d’Antoine-Labelle. Son assemblée générale d’organisation aura lieu le 11 décembre, à compter de 18 h, à l’Espace Théâtre de Mont-Laurier.

Simon Dominé , Rédacteur en chef

L’assemblée générale d’organisation de la Coopérative de télécommunication d’Antoine-Labelle se déroulera le 11 décembre prochain, à compter de 18 h, à l’Espace Théâtre de Mont-Laurier (photo : pexels.com).
L’assemblée générale d’organisation de la Coopérative de télécommunication d’Antoine-Labelle se déroulera le 11 décembre prochain, à compter de 18 h, à l’Espace Théâtre de Mont-Laurier (photo : pexels.com).

Depuis l’automne, la coopérative est dirigée par un comité provisoire qui s’est attelé à la rédaction des règlements généraux jusqu’à l’élection du conseil d’administration lors de l’assemblée générale d’organisation.

Ouverte à tous ceux qui souhaitent devenir membres de la coopérative, la réunion en tant que telle débutera à 19 h. Les portes seront cependant ouvertes dès 18 h, afin de permettre à tous les intéressés de remplir leur formulaire d’adhésion et de s’acquitter en argent comptant de leur part de qualification de 20$.

Aucun service avant le printemps 2019

Fait important à noter : ceux qui deviendront membres de la coopérative le 11 décembre devront quand même faire preuve de patience avant d’avoir accès aux services d’Internet haute vitesse, de téléphonie et de télévision dans leur foyer. En effet, le colossal projet « Brancher Antoine-Labelle » prévoit de déployer 1 900 km de fibre optique sur le territoire municipalisé de la MRC d’Antoine-Labelle. Le déploiement du réseau par la Coopérative de télécommunication d’Antoine-Labelle devrait en fait s’effectuer entre l’automne 2018 et le printemps 2021. Aucun membre ne pourra donc avoir accès aux services avant le printemps 2019. Il faudra d’ailleurs attendre les relevés d’ingénierie à l’été 2018 pour connaître l’ordre de déploiement du réseau par secteurs.

En 2021, le réseau devrait desservir 16 478 des 16 901 foyers et commerces qui, actuellement, n’ont pas accès à Internet haute vitesse, soit un taux de branchement de 97,5 %. Les membres de la coopérative pourront bénéficier d’une vitesse de connexion pouvant aller jusqu’à 150/60 mbps.

À noter que la part de qualification de chaque membre est remboursable et que ceux qui n’assisteront pas à l’assemblée générale d’organisation de la coopérative auront bien évidemment le loisir d’en devenir membre par la suite.

« Le travail commence »

« Le travail commence », a prévenu la directrice générale de la MRC d’Antoine-Labelle, Mylène Mayer, le 1er décembre, après une « semaine chargée ».

Elle rappelle que « depuis le début, on fonctionne comme si le projet allait marcher. On a eu un bon soutien de la communauté et les élus municipaux nous ont donné les moyens financiers nécessaires pour arriver à quelque chose.

Pour le député de Laurentides-Labelle, David Graham, « la MRC d’Antoine-Labelle va faire la preuve qu’on n’a pas besoin des entreprises privées pour déployer Internet haute vitesse sur le territoire », en rappelant qu’en 2017, Internet, ce n’est plus un luxe mais une infrastructure aussi importante que les routes.

Aux yeux du président du Comité Internet à la MRC d’Antoine-Labelle, Normand St-Amour, une coopérative « c’est la bonne façon de faire ». Pourquoi? « Parce que pour avoir le service, il va falloir que tu sois membre, répond M. St-Amour. La coopérative va appartenir à tous les utilisateurs. À partir de là, tu as ton mot à dire sur la qualité du service et les frais vont être beaucoup moindres. Ce qu’on prévoit, c’est qu’ils vont être très en dessous de ce qu’on pourrait offrir. Tu contrôles ton service, tu contrôles tes coûts, ça t’appartient et les emplois restent ici. »

Plus d’information sur la Coopérative de télécommunication d’Antoine-Labelle à www.ctal.ca.

« La MRC d’Antoine-Labelle va faire la preuve qu’on n’a pas besoin des entreprises privées pour déployer Internet haute vitesse sur le territoire. » – David Graham

Partager:

Simon Dominé , Rédacteur en chef

  • Courriel