Suivez le courant!       819 623-7374
Partager:
13 novembre 2017

« Norge »

Une fabuleuse odyssée à travers le temps

Kevin McCoy est un auteur et un comédien à découvrir absolument. « Norge », qui signifie « vers le nord », est produite par sa compagnie le Théâtre Humain. Cette pièce est un magnifique chef d’œuvre théâtral qui met l’âme humaine au centre de l’histoire.

Murielle Yockell , Journaliste-pigiste

L’auteur et comédien Kevin McCoy dans sa pièce « Norge » (photo : Murielle Yockell – Le Courant des Hautes-Laurentides).
L’auteur et comédien Kevin McCoy dans sa pièce « Norge » (photo : Murielle Yockell – Le Courant des Hautes-Laurentides).

Septembre 1919, Herbjørg Hansen quitte la Norvège à 14 ans pour immigrer aux États-Unis. Avec seulement son passeport en poche, elle laisse derrière elle une vie dont elle ne reparlera plus jamais. Septembre 2008, son petit-fils Kevin tombe en amour avec la ville de Québec où il habite désormais après avoir émigré des États-Unis 12 ans plus tôt. Un jour, une enveloppe contenant le passeport original de sa grand-mère lui parvient par la poste. Intrigué depuis toujours par la migration de sa grand-mère vers les États-Unis, il décide alors d’aller à Oslo, en Norvège, dans l’espoir de lever le voile sur le mystère qui entoure ses origines.

Se racontant tout en douceur et laissant filtrer à travers ses souvenirs certaines émotions, McCoy dévoile le côté sombre et le côté plus lumineux qu’il y a en l’être humain. Dans son histoire, il entraîne ses auditeurs à travers les méandres de ses pensées. Esther Charron l’accompagne tout au long au piano et elle figure même dans la pièce à certains moments en tant que personnage. Nul besoin pour elle de dire un mot, car tout se lit dans sa gestuelle.

Un récit avec une ampleur épique

Technique, accessoires, décors: tout est admirablement bien orchestré pour servir cet fabuleuse odyssée à travers le temps, l’espace, l’histoire, la culture et même l’âme de ses personnages. Des images, des photos, des extraits cinématographiques centenaires et des vidéos prises plus récemment défilent sur un fond d’écran qui couvre presque toute l’arrière-scène.

Ces images apportent une grande ampleur au récit épique de l’auteur. C’est le cas du grand paquebot dans lequel il prenait place pour se rendre seul au port d’Oslo en Norvège. Malgré le fait que c’était en fait le piano à queue de l’Espace Théâtre qui faisait office de paquebot, on s’y est vraiment cru. À travers des œuvres artistiques qu’il intègre à son histoire, McCoy nous présente des artistes norvégiens: le compositeur Edvard Grieg, le dramaturge Henrick Ibsen et le peintre Edvard Munch avec son célèbre tableau « Le cri ». Il fait aussi quelques parallèles entre l’histoire du Québec, de la Norvège et des États-Unis. Il s’exprime parfaitement bien dans les trois langues, le français, le norvégien et l’anglais, dépendamment où il se situe dans son histoire. On peut le suivre facilement grâce à la traduction simultanée sur grand écran. « Norge » est une pièce à voir absolument, même avec de jeunes enfants.

Partager:

Murielle Yockell , Journaliste-pigiste

  • Courriel