Suivez le courant!       819 623-7374
Partager:
11 octobre 2017

Les Sœurs Boulay - « Lendemains »

Comme une p’tite « date » sous les étoiles

Avec la pénombre, les cabanes à oiseaux et les luminaires enrichis par la sonorité très douce des instruments de musique et les voix des sœurs Boulay le 6 octobre à l’Espace Théâtre, on se serait cru au cours d’une de ces soirées passées sous les étoiles à boire et à chanter autour d’un feu de camp.

Les sœurs Boulay qui étaient en spectacle à Mont-Laurier, sont présentement en nomination dans deux catégories pour le Gala de l’ADISQ 2017 : « Chanson de l’année » pour leur pièce « Fais-moi un show de boucane » et  Groupes ou duo de l’année (photo : Murielle Yockell – Le Courant des Hautes-Laurentides).
Les sœurs Boulay qui étaient en spectacle à Mont-Laurier, sont présentement en nomination dans deux catégories pour le Gala de l’ADISQ 2017 : « Chanson de l’année » pour leur pièce « Fais-moi un show de boucane » et Groupes ou duo de l’année (photo : Murielle Yockell – Le Courant des Hautes-Laurentides).

La formule cabaret accentuait davantage ce sentiment d’intimité avec les sœurs Boulay. Pour leur spectacle « Lendemains », Mélanie et Stéphanie Boulay ont décidé de se mettre à nu pour leur public. Au sens figuré bien sûr!, précise Stéphanie.

Alors qu’elle vient de s’asseoir sur un tabouret, elle raconte qu’à chaque fois qu’elle entend rire les gens au moment où c’est silencieux dans la salle, elle se demande si c’est parce qu’ils sont en train de voir ses bobettes.

Cela a donné le ton à cette soirée qui s’est poursuivie sur des chansons tirées de leurs albums « Lendemains » et « Le poids des confettis », entrecoupés de quelques anecdotes sur leur enfance. Après la chanson « Ils s’aiment », de Daniel Lavoie en version sœurs Boulay, Stéphanie en rajoute en disant que « Ce qui est le fun quand on est chanteuse, c’est qu’on peut écrire une chanson sur les gars qui nous ont fait chier... Pour nous venger... Pis après, on peut faire du cash avec ».

Pour les gens qui n’étaient pas au courant, Stéphanie a rappelé subtilement que leur duo était en fait un trio, car sa sœur Mélanie est enceinte de quelques mois.

Très connu des gens de la place, Battant semble avoir la cote avec les artistes ces temps-ci. Alors que les 2Frères l’avaient invité à se joindre à eux pour un selfie en fin de spectacle à l’Espace théâtre, c’était au tour des sœurs Boulay de l’inviter sur scène pour jouer du pipeau et danser, même du break dance s’il le voulait. Étant loin de s’attendre à ça, Mélanie et Stéphanie ont ri aux éclats lorsque leur invité a réussi, non seulement à jouer du pipeau, mais aussi à exécuter, presque à la perfection, un petit bout de break dancing.

Elliot Maginot

Elliot Maginot, un jeune auteur-compositeur-interprète, était en première partie du spectacle. Artiste de la relève très talentueux, il a mis en ligne son premier EP issu de ses expérimentations, en 2013, influencé à ce moment par Nick Drake et Bob Dylan. Deux ans plus tard, il sort son premier album intitulé « Young, old: everything between it ».

Partager: