Suivez le courant!       819 623-7374
Partager:
10 octobre 2017

Élections

La campagne pour les municipales est lancée dans les Hautes-Laurentides

La campagne pour les élections municipales a été déclenchée le 6 octobre à 16h30 dans 15 des 17 municipalités des Hautes-Laurentides. Seul, le conseil municipal de Nominingue est élu par acclamation.

Simon Dominé , Rédacteur en chef

À l’image de Georges Décarie à Nominingue, plusieurs maires ont été élus par acclamation dès le 6 octobre au soir dans les Hautes-Laurentides (photo : archives – Le Courant des Hautes-Laurentides).
À l’image de Georges Décarie à Nominingue, plusieurs maires ont été élus par acclamation dès le 6 octobre au soir dans les Hautes-Laurentides (photo : archives – Le Courant des Hautes-Laurentides).

Contre toute attente, il y aura bel et bien des élections dans la capitale des Hautes-Laurentides, Mont-Laurier. Isabelle Vaillancourt et Myriam Guénette se disputeront le poste 6 de conseillère municipale. Mis à part ce duel, le nouveau conseil de ville a été élu par acclamation au soir du 6 octobre : Daniel Bourdon succède à l’ancien maire, Michel Adrien, alors qu’Élaine Brière, Isabelle Nadon, Gabrielle Brisebois et Yves Desjardins viendront s’asseoir aux côtés de Denis Éthier, reconduit dans son poste de conseiller au siège 1.

À quelques kilomètres de là, le maire sortant de Lac-des-Écorces, Pierre Flamand, fera face à Luc Rajotte. Aux sièges 3, 4 et 6, les conseillers Éric Paiement, Normand Bernier et Yves Prud’homme conservent leurs places. Pour les autres sièges, il faut prévoir des duels entre Mylène Gagnon et Serge Piché (siège 1), Alain Lachaine et Louise Lafrance (siège 2), Serge Kingsbury contre Pierre Lamoureux (siège 5).

Élu par acclamation à Saint-Aimé-du-Lac-Îles, Luc Diotte prend la place de maire. Deux conseillers sont élus sans opposition : Lyne Martel (siège 2), Mélanie Lampron (siège 5) et André Benoit (siège 6). Robert Asselin et Anne-Marie Lareau briguent tous deux le siège 1, Guy Roger et Kim Elbilia le siège 3, André Cyr, Marc Champagne et Réal Guillemette le siège 4.

Vallée de la Lièvre nord

Dans le secteur de la Lièvre Nord, le maire sortant de Ferme-Neuve et actuel préfet adjoint de la MRC d’Antoine-Labelle, Gilbert Pilote, est reconduit sans opposition dans ses fonctions. Une situation similaire pour les conseillers Pauline Lauzon (siège 1) et Mario Lachaine (siège 3). Au siège 2, les électeurs auront le choix entre Diane Sirard et David Meilleur. Pour le siège 4, il y a trois candidats : Georges Piché, Sylvio Morin et Hélène Lévesque. Enfin, le siège 6 intéresse Yvon Forget et Jean-Bernard Lachaine.

À Lac-Saint-Paul, le maire sortant Normand Marier se représente, mais il n’est pas le seul. Sortante d’un poste de conseillère municipale, Collette Quevillon tentera de lui ravir la faveur des citoyens. Tous les sièges de conseillers sont d’ores et déjà comblés par Alain Thériault (2), Gérard Quevillon (3), Gilles Aubin (4), Jean Gascon (5) et Robert Léonard (6), tous élus par acclamation. Seul le siège 1 verra un duel entre Gaétane Meilleur et Daniel Meilleur.

À Mont-Saint-Michel, Patrick Villeneuve tentera de déloger le maire sortant, André-Marcel Évéquoz. À l’exception du siège 6, où se présentent Marie-France Dansereau et Mélanie Larente, tous les autres sont comblés par acclamation : André Trudel au siège 1, Manon Cadieux au 2, Éric Lévesque au 3, Aurèle Cadieux au 4 et Pascal Bissonnette au 5.

À Chute-Saint-Philippe, la bataille sera rude, puisque tous les postes sont en élection. Le maire sortant Normand St-Amour fera face à Denise Grenier, elle-même sortant d’un poste de conseillère municipale. Les électeurs devront choisir entre Philippe Blaisel, Catherine Carrier ou Hervé Taillon au siège 1, Danielle Ferland ou Églantine Leclerc Vénuti au 2, Lionel Dufour ou Carolyne Gagnon au 3, Mireille Leduc, Rachelle St-Louis ou Étienne Lachaîne au 4, Bertrand Quesnel ou Bryan Hamel au 5, René de La Sablonnière, Alain St-Amour ou Natacha Raymond au 6.

Même situation à Sainte-Anne-du-Lac, où trois personnes se disputent le poste de mairesse : Annick Brault (sortante de ce poste), Manon Godon et Linda Laurence. Deux postes de conseillers sont comblés par acclamation : Mathieu Piché remporte le cinquième et André Charrette le sixième. Il y aura des duels entre Michel Miller et Emmanuel Gosselin pour le premier, entre Myriam Melançon et Julie Lebeau pour le deuxième, entre Luc Marcotte et Denys Belec pour le troisième et entre Louise Drouin et Michel Daigle pour le quatrième.

Vallée de la Lièvre sud

Changement de garde en douceur à Kiamika, où Michel Dion succède sans opposition au maire sortant, Christian Lacroix, élu lui non plus sans opposition au siège de conseiller 4. Son également élus sans opposition : Robert Leblanc au siège 2, Raymond Martin au siège 3, Anne-Marie Meyran au siège 5 et Mélanie Grenier au siège 6. Seul le siège 1 fait l’objet d’un duel entre Diane Imonti et André Léveillée.

À Lac-du-Cerf, la mairesse Danielle Ouimet, sortante du poste, brigue un nouveau mandat, mais Hugo Bondu a lui aussi manifesté son intérêt pour la mairie. Deux postes de conseillers sont aussi en élection : Alain Perrault et Pierre Métras se disputent le siège 2, tandis que Jacques de Foy et Stéphane Poirier s’intéressent au siège 4. Sont élus par acclamation : Caroline Huot au siège 1, Danielle Caron au siège 3, Raymond Brazeau au siège 5 et Hélène Desgranges au siège 6.

Avec le départ de la mairesse et préfète de la MRC d’Antoine-Labelle, Lyz Beaulieu, Francine Laroche et Guy Galipeau se lancent dans la course pour la remplacer à la tête de Notre-Dame-de-Pontmain. Mis à part le poste de conseiller 3, remporté sans opposition par Pierre Gagné, tous les sièges font l’objet d’une bataille. Au siège 1, Richard Werbrouck contre Handie Ladouceur, au 2, Normand Racicot contre Carmelle Hurtubise, au 4, Josée Gougeon contre André Roussel, au 5, Gishlain Collin contre Julie Turcotte et au 6, Nathalie Lavoie contre Alain Taillon.

À Notre-Dame-du-Laus, le maire sortant Stéphane Roy est réélu par acclamation. Trois sièges suscitent l’intérêt de plusieurs candidats : le siège 1 que se disputent Étienne St-Louis et Michel Provost, Robert Pelletier, Gilles Schryer et Richard Mantha pour le 2. Le 6 sera remporté soit par Julie Sylvestre, soit par Attilio Somma. Johanne St-Louis (3), Sylvie St-Louis (4) et François Monière sont élus par acclamation.

Vallée de la Rouge

Dans la Rouge, le conseil municipal de Lac-Saguay verra une seule bataille au poste de conseiller 2, entre Steve Bouchard et Yves Germain. Le reste du conseil est élu par acclamation : la mairesse sortante Francine Asselin-Bélisle et les conseillers Luc Bélisle, Pierre Gravel, Michel Chouinard et Jean-Pierre Allard et Mireille Decelles. À Nominingue, tout le monde est élu par acclamation : le maire sortant Georges Décarie et les conseillers Gaétan Lacelle, Sylvain Gélinas, Chantal Thérien, Bruno Sanssouci, Suzie Radermaker et Francine Létourneau.

À La Macaza, la mairesse sortante Céline Beauregard fait face à Georges-Yan Gagnon. Tous les postes de conseillers sont en élection : au siège 1, Denise De Repentigny, Marie Segleski et Brigitte Chagnon s’affrontent. Au 2, Pierrette Charrette et Lise Couvrette. Au 3, Raphael Ciccariello et Jacques Turpin. Au 4, André Gougeon et Christian Bélisle. Au 5, Benoît Thibeault et Jean Zielinski. Au 6, Pierre Rubaschkin et Linda Paulin.

Le maire sortant de L’Ascension, Yves Meilleur, fera face à un concurrent, Luc St-Denis, lui-même sortant d’un poste de conseiller municipal. Les électeurs ont le choix entre Patrick Brassard et Donald Ouellette au siège 1, Pierre Duval, Nancy Tremblay et Pierre Séguin au 2, Gilles E. Beaudoin et Danièle Tremblay au 3, Jacques Allard, Daniel Legault et Robert Massicotte Jean au 4, Normand Richer et Linda Robert au 5, Serge Sirard et Guy Gauthier au 6.

Enfin, la mairesse sortante de Rivière-Rouge, Déborah Bélanger, aura fort à faire pour se maintenir en poste, alors que Denis Charette et Johan Sarazzin tenteront de la déloger. Les candidats sont nombreux pour les postes de conseillers : Claude Paradis contre Denis Brabant (1), Paulette Valiquette contre Carole Panneton et Pierre Telmosse (2), Denis Lacasse contre Robert Lambertz et Johanne Thériault (3), Claude de Grandpré contre Alain Otto (4), Lison Poliquin contre Karine Bélisle (5) et André Tremblay contre Andrée Rancourt (6).

Partager:

Simon Dominé , Rédacteur en chef

  • Courriel