Suivez le courant!       819 623-7374
Partager:
12 septembre 2017

Festival international de Théâtre de Mont-Laurier

«S’intéresser au théâtre, c’est s’intéresser à la condition humaine»

Première troupe étrangère à entrer en scène, la Teatro-Danza Totem, compagnie de théâtre contemporain de l’université de l’État de l’Idalgo (UAEH) à Pachuca au Mexique aura su donner le ton à la 8e édition du Festival international de théâtre de Mont-Laurier(FITML). Parce que « s’intéresser au théâtre, c’est s’intéresser à la condition humaine », « Manual de vuelo » n’aura laisser personne indifférent.

Benoit Ricard , Journaliste-pigiste

Il y avait foule vendredi dernier à l’Espace Théâtre Muni-Spec Mont-Laurier pour accueillir, juste avant la soirée d’ouverture, la première troupe étrangère au programme de la 8e édition du FITML, le Mexique. À première vue « Manuel de vol » nous propose une allégorie où « l’exilé vie de mélancolie dans un pays qui le déchire mais qui, à ses yeux, reste le plus beau du monde. »

Mode d’emploi

D’une authenticité désarmante, c’est par la voix et la musique envoutante d’Adriana Gomez Martine que nous sommes introduit dans ce décor simple où trainent quelques pièces de vêtements sur une corde. Se mettent alors se déplacer de grosses valises par des personnages génériques qui nous rappellent que cet homme, que cette femme, pourraient être n’importe qui, vous, moi? De l’enfance à l’âge adulte, et ce malgré l’atmosphère de rêvasseries et l’esthétique des corps en suspension, malgré tous ces efforts pour s’envoler et s’affranchir, les personnages restent cloués au sol, cimenté par ces cicatrices du quotidien: celles de la violence conjugale, de la violence des villes, de la famille divisée, de la pauvreté, de cette foutu fatalité.

Le grand saut

Puis l’histoire tourne au confidences. À tour de rôle, chacun des comédiens témoignera: « ce matin, un tremblement de terre a frappé mon village. Hier, une fusillade a éclaté en bas de chez-moi » raconte l’un deux. Dans le Journal Independiete de Hildalgo du 8 septembre dernier, le metteur en scène Christian Vela raconte que « la caractéristique principale de cette compagnie de théâtre est de travailler l’esthétique de la catastrophe, abordant des situations de rencontres humaines dans des contextes de post-génocides et d’après-guerre. »

Or, de la fiction à la réalité, le Mexique était la troupe toute désignée pour nous ramener à cette condition humaine actuelle en déchirements à l’heure des mouvements de population de masse par les conflits armés, à l’heure des catastrophes naturelles extrêmes causés par les changements climatiques, à l’heure de la haine de l’autre et de cet étouffant narcissisme, à l’heure de cette corruption brulante et de l’échec du capitalisme sauvage. Faisant le pont entre le Mexique et le Canada au-dessus de cette abrutissante Trump Nation, Teatro-Danza Totem aura su faire tomber tous les tabous et faire s’écrouler ces murs: exactement ce à quoi sert ce festival. En fin de compte Ce « manuel de vol » nous aura mené beaucoup plus loin qu’imaginé. C

Edna Rodriguez Lopez, Mabel Solis Oscura, Martin Ortiz Monroy (acrobat), Mejia Joaquin (danseur acrobat) et Adriana Gomez Martinez sous la direction artistique de Christian Vela, nous auront livré un «Manuel de vol» au-delà de nos attentes en début de cette 8e édition du Festival International de Théatre de Mont-Laurier. Également de la partie: Fatina Alarcon Zamora, assistante directrice acrobate et Elian Lopez Sala Com, productrice (photos: Benoit Ricard - Le Courant des Hautes-Laurentides).


Notice: Undefined variable: masson in /home/lecouran/public_html/wp-content/themes/journal/article_get.php on line 141

Galerie de photos

    CON_1957165_1544_B.jpg
  • 1/9
  • CON_1957166_1544_B.jpg
  • 2/9
  • CON_1957164_1544_B.jpg
  • 3/9
  • CON_1957160_1544_B.jpg
  • 4/9
  • CON_1957157_1544_B.jpg
  • 5/9
  • CON_1957153_1544_B.jpg
  • 6/9
  • CON_1957151_1544_B.jpg
  • 7/9
  • CON_1957149_1544_B.jpg
  • 8/9
  • CON_1957147_1544_B.jpg
  • 9/9
Partager:

Benoit Ricard , Journaliste-pigiste

  • Courriel