Suivez le courant!       819 623-7374
Partager:
8 septembre 2017

Festival international de théâtre de Mont-Laurier

Les troupes arrivent, la fête commence

Pendant les six prochains jours, l’ambiance sera festive au centre-ville de Mont-Laurier alors que la 8e édition du Festival international de Théâtre de Mont-Laurier battra son plein. Plusieurs troupes sont arrivées hier et quelques autres toucheront le sol lauriermontois au cours de la journée.

Alexandre Dubé , Journaliste

Marie-Claude Doré, présidente du Festival international de théâtre de Mont-Laurier, a déjà reçu plusieurs commentaires des festivaliers qui trouvent que « notre ville est belle et que nous sommes gentils » (photo: archives - Le Courant des Hautes-Laurentides).
Marie-Claude Doré, présidente du Festival international de théâtre de Mont-Laurier, a déjà reçu plusieurs commentaires des festivaliers qui trouvent que « notre ville est belle et que nous sommes gentils » (photo: archives - Le Courant des Hautes-Laurentides).

Marie-Claude Doré, présidente de Double-Défi, rapporte que, déjà hier, les festivaliers originaires d’un peu partout autour du globe, notamment les Colombiens et les Égyptiens, « étaient en feu » et ont fait la fête jusqu’à tard dans la nuit sous le chapiteau dressé sur la rue du Pont entre celles de la Madone et de Carillon. Mme Doré ajoute sur une touche d’humour que « Quand on veut que nos chums dansent mais qu’ils ne veulent pas, on va se chercher un colombien ».

La troupe de Double-Défi a brisé la glace à 20h hier en interprétant la pièce Le jour des rois, et les festivaliers et spectateurs se sont ensuite déplacés – comme ils le feront tous les soirs – vers la piste de danse.

À ne pas manquer aujourd’hui

Deux pièces seront présentées aujourd’hui à l’Espace Théâtre de Mont-Laurier. À 10h, la troupe Montserrat réinterprétera Stampede, une tragicomédie de 100 minutes qui nous ramène, parfois de façon absurde, à l’époque des cowboys.

S’en suivra à 16h30 Manuel de vol de la troupe mexicaine Teatro-Danza Tòtem, d’une durée de 40 minutes. De genre théâtre danse et présentée en espagnol, la pièce est décrite comme suit dans le dépliant du festival.

« Deux personnes se rencontrent, ce qui provoque des souvenirs d’autres fois. La recherche d’une femme pour toruver les explications qui pourraient l’amener à déployer ses ailes de papier et ainsi parvenir à survoler leur existence : l’amour, le choc la douleur, le désespoir, l’agitation. Une rencontre qui porte une certaine fatalité car, pour pouvoir voler, il vous faut tuer ce qui vous relie au sol. »

Ouverture officielle ce soir à 20h

Si quelques pièces auront déjà été présentées, la soirée d’ouverture officielle du festival aura lieu ce soir, à 20h, à l’Espace Théâtre. Pour Marie-Claude Doré « C’est une occasion de voir les troupes se présenter » puisqu’elles ont toutes préparé un petit extrait de trois minutes dans le but de conquérir le public.

Mme Doré tient à rappeler que les billets se vendent à « seulement » 15$ par pièce et elle invite aussi la population à venir festoyer avec les festivaliers en fin de soirée sous le chapiteau.

Partager:

Alexandre Dubé , Journaliste

  • Courriel