Suivez le courant!       819 623-7374
Partager:
1 septembre 2017

Festival international de Théâtre de Mont-Laurier

Un imposant programme pour la 8e édition

La 8e édition du Festival international de Théâtre de Mont-Laurier débute le 7 septembre avec l’accueil des festivaliers et officiellement le 8 septembre avec la soirée d’ouverture. Dans le but de faire la lumière sur l’imposante programmation de cette année, Le Courant a rencontré Marie-Claude Doré, présidente de Double-Défi.

Benoit Ricard , Journaliste-pigiste

Accessible, festive, créative et exotique, laissez-vous charmer par l’intense programmation de la 8e édition du Festival International de Théâtre de Mont-Laurier. Rendez-vous du 7 au 13 septembre sur la place du festival au cœur du centre-ville de Mont-Laurier, tout près de l’Espace-Théâtre (photo : archives – Le Courant des Hautes-Laurentides).
Accessible, festive, créative et exotique, laissez-vous charmer par l’intense programmation de la 8e édition du Festival International de Théâtre de Mont-Laurier. Rendez-vous du 7 au 13 septembre sur la place du festival au cœur du centre-ville de Mont-Laurier, tout près de l’Espace-Théâtre (photo : archives – Le Courant des Hautes-Laurentides).

« Le Festival international de Théâtre de Mont-Laurier est en santé et tient assurément le coup, » explique d’emblée Mme Doré. De bâtir un projet d’envergure de la sorte, nous en sommes tous très fier chez Double-Défi. Pour sa 8e édition, dû à une forte demande, nous vous avons sélectionné des pièces hautes en couleurs d’une grande qualité. »

Laboratoire créatif

Quoi voir? La programmation de cette année propose énormément de pièces dans des styles intrigants comme par exemple « Wings of clowns », présenté par la Russie, sans parole, interprétée par une troupe d’enfants sourds dans un style piano théâtre.

« Manuel de vol » cadeau du Mexique, risque fort de nous en mettre plein la vue dans un style dansé très acrobatique. Il a gagné le cœur du public il y a déjà quelques éditions, David Jonquières, de France, seul sur les planches, nous présentera « Ultrabutane », une décapante comédie burlesque.

« Il faut se laisser porter par la mélodie des mots, des gestes, des costumes et des décors, c’est cette poésie qui nous transperce de sens, même dans ces langues étrangères », confie la présidente de Double-Défi, heureuse d’offrir une fois de plus à Mont-Laurier, un laboratoire technique et créatif unique.

Dépaysement

Dans la catégorie « dépaysement total », ces troupes vous séduiront: en bangla, le Bangladesh vous propose une adaptation de Molière; en arabe, l’Égypte propose « Dream of Youssef » dans un genre folklorique; l’Espagne, toujours très intense et colorée, débarque avec deux troupes le temps de quelques tragicomédies. En catalan et dans un genre poétique, l’Uruguay propose « Pasos Largos ». La Pologne présentera quant à elle du théâtre gestuel.

Vous avez peur de ne rien comprendre? Sachez que plus de la moitié des spectacles du festival sont en français : il faut aller voir la Suisse, la Slovaquie, le Burkina Faso, la Belgique, l’Algérie et, bien entendu, nos invités canadiens qui œuvrent autant du côté du théâtre traditionnel que dans ce qui se fait de contemporain.

Les incontournables

Par où commencer? Pour se lancer de bons pieds dès le départ, il ne faut pas manquer la soirée d’ouverture du vendredi 8 septembre à 20h, où chacune des troupes aura trois minutes pour présenter sa pièce et briser la glace. Si vous avez raté « Le jour des rois » de Double-Défi, voilà une autre occasion d’attraper vos entrepreneurs locaux en flagrant délit d’alexandrins a titre de spectacle d’ouverture le 7 septembre. Monserrat, encore tout chaud avec son projet « Stampede », trouvera sûrement des échos au travers « How to find Moby Dick » de l’Allemagne et « The last godot » de la Roumanie.

Bref, la commande est énorme, les troupes ont répondu à l’appel en masse et le calibre est au rendez-vous. Toutes les pièces seront présentées dans la grande salle de l’Espace-Théâtre. Pour seulement 15 $, vous avez l’embarras du choix. Double-Defi tient à remercier ses partenaires et ses bénévoles et souhaite la bienvenue à tout le monde pour cette 8e édition du Festival International de Théâtre de Mont-Laurier. Bon festival!

« Il faut se laisser porter par la mélodie des mots, des gestes, des costumes et des décors, c’est cette poésie qui nous transperce de sens, même dans ces langues étrangères » - Marie-Claude Doré

Partager:

Benoit Ricard , Journaliste-pigiste

  • Courriel