Suivez le courant!       819 623-7374
Partager:
21 juin 2017

Nouvelle signature régionale «Hautes en saveurs»

Les produits agroalimentaires régionaux identifiés avec panache

La nouvelle signature régionale «Hautes en saveurs» est issue du même concept de l’image touristique Hautes-Laurentides. Elle mettra désormais en valeur la créativité gourmande des entreprises locales de production et de fabrication de la MRC d’Antoine-Labelle tout en identifiant clairement leurs produits dans les marchés d’alimentation participants.

Murielle Yockell , Journaliste-pigiste

Lancement de la signature Hautes en saveurs. Sur la photo: Audrey Lebel de la CCML, Martine Vaillancourt du Marché IGA Leblanc; Christine Labrecque du CLDAL à Rivière-Rouge, Nadia Brousseau du PDZA et Frédéric Houle du CLDAL (photo: Murielle Yockell - Le Courant des Hautes-Laurentides).
Lancement de la signature Hautes en saveurs. Sur la photo: Audrey Lebel de la CCML, Martine Vaillancourt du Marché IGA Leblanc; Christine Labrecque du CLDAL à Rivière-Rouge, Nadia Brousseau du PDZA et Frédéric Houle du CLDAL (photo: Murielle Yockell - Le Courant des Hautes-Laurentides).

Comme l’idée de créer ce projet promotionnel provenait de Martine Vaillancourt du Marché IGA Leblanc de Mont-Laurier, c’est tout naturellement entre ces murs que s’est tenu, le 14 juin dernier, le lancement officiel de la nouvelle signature régionale gourmande «Hautes en saveurs». «Je suis originaire de la région et je connais beaucoup les producteurs locaux. Je trouvais ça regrettable qu’ils ne soient pas affichés afin que les gens puissent choisir leurs produits versus un autre produit provenant de l’extérieur.»

L’idée de Mme Vaillancourt a vite abouti à la formation d’un comité réunissant des représentants du CLD d’Antoine-Labelle (CLDAL, pour véhiculer la signature touristique Hautes-Laurentides), de la Chambre de commerce de Mont-Laurier (CCML, pour promouvoir l’achat local) et du plan de développement de la zone agricole (PDZA, pour accroître la visibilité et les ventes des producteurs régionaux). De couleur orange et offerte en quatre formats différents, on peut lire sur cette signature: Hautes en saveurs, produits régionaux Hautes-Laurentides.

L’affichage gratuit

En plus du Marché IGA Leblanc, six autres marchands ont confirmé leur intérêt, soit, à Mont-Laurier: Tout Vert Tout Pur, le Marché Métro, le Marché Gourmant du Nord et le Dépanneur Lacelle; à Notre-Dame-du-Laus: le Marché de la Lièvre Bonichoix et, le 6e marchand: le Marché Vallée de la Kiamika.

Pour obtenir le matériel qui est offert et livré gratuitement, l’entreprise doit contacter la Chambre de commerce de Mont-Laurier par courriel à audrey.lebel@ccmont-laurier.com ou par téléphone au 819 623-3642. Le but est de préciser sa demande et de signer le formulaire d’engagement.

Quatre formats sont offerts (les mesures sont en pouces): le format «carte d’affaires» (3,5 x 2); le format «tablette» (2 9/16 x 1/4); le format demi-page (8,25 x 3,68) et le format affiche (8,5 x 11). Pour tout autre format, l’entreprise doit en faire la demande officielle auprès de Christine Labrecque du CLD d’Antoine-Labelle par courriel à c.labrecque@cldal.com ou au 819 623-1545 poste 405. Des frais peuvent s’appliquer selon la demande.

Accompagnée d’un guide simple et accessible pour les utilisateurs commerciaux, la signature est assortie des quatre conditions d’utilisation suivantes: la signature doit être associée à des produits comestibles seulement; être associée exclusivement à des articles fabriqués dans la MRC d’Antoine-Labelle dont les principales composantes sont produites dans la région; être issu des productions maraîchères et d’élevage du territoire ou d’une transformation artisanale mettant en valeur le génie créatif régional et, dernière condition: utiliser l’image fournie telle que remise par le promoteur.

Offre à la grandeur de la MRC

Au cours des prochaines semaines, la CCML contactera les 17 municipalités pour leur offrir d’adhérer à la signature «Hautes en saveur» et elle invitera les marchés publics de la région à répandre la nouvelle. À la fin de la saison estivale, ce sera facile pour les gens d’ici et d’ailleurs d’identifier les endroits où sont vendus les produits régionaux. Pour clôturer la saison et mesurer l’engouement de la communauté envers ce concept, une journée spéciale à saveur locale est en voie de préparation. C

Partager:

Murielle Yockell , Journaliste-pigiste

  • Courriel