Suivez le courant!       819 623-7374
Partager:
15 juin 2017

Élections municipales 2017

Isabel Vaillancourt complète l’équipe de Daniel Bourdon

Dernier blitz avant les vacances, c’est entouré d’une soixantaine de personnes que Daniel Bourdon, seul pour l’instant à convoiter le poste de maire de la Ville de Mont-Laurier aux élections de novembre prochain, a dévoilé les grandes orientations de son équipe et le dernier membre à s’y joindre: Isabel Vaillancourt, directrice générale du service de Transport adapté et collectif d’Antoine-Labelle (TACAL).

Benoit Ricard , Journaliste-pigiste

C’est mardi dernier, lors d’un 5 à 7 au Boston Pizza de Mont-Laurier, que Daniel Bourdon annonçait la candidature d’Isabel Vaillancourt comme sixième et dernière conseillère de son équipe tout en dévoilant les grandes lignes de son plan d’action en vue des élections de novembre à la mairie de Mont-Laurier (photo: Benoit Ricard - Le Courant des Hautes-Laurentides).
C’est mardi dernier, lors d’un 5 à 7 au Boston Pizza de Mont-Laurier, que Daniel Bourdon annonçait la candidature d’Isabel Vaillancourt comme sixième et dernière conseillère de son équipe tout en dévoilant les grandes lignes de son plan d’action en vue des élections de novembre à la mairie de Mont-Laurier (photo: Benoit Ricard - Le Courant des Hautes-Laurentides).

Après Denis Éthier, Lise Clément, Élaine Brière, Yves Desjardins et Isabelle Nadon, c’est au tour d’Isabel Vaillancourt de dévoiler ses couleurs: «Ça fait longtemps que j’y pense. Aujourd’hui, avec de l’expérience en développement économique, ma connaissance de la MRC et la famille qui grandit, le contexte m’est favorable. C’est le dynamisme de l’équipe qui m’a stimulé à faire le saut. Juste de se parler, je crois que l’on peut vraiment aller plus loin», explique Mme Vaillancourt qui complète ainsi l’équipe.

Acquisition de calibre

«Nous sommes tous des candidats indépendants qui veuillent travailler ensemble à partir des mêmes valeurs d’écoute, de transparence, d’innovation et d’attitude positive. Le développement économique de Mont-Laurier est une priorité et nous incarnerons un leadership fort et rassembleur. À cet effet, Mme Vaillancourt est une acquisition de calibre pour l’équipe pour piloter d’importants dossiers dans le monde culturel et communautaire», ajoute Daniel Bourdon, fin prêt pour l’automne. Or, pourquoi sortir si tôt sa plateforme électorale? «Advenant d’autres candidatures, nous voulons tout de suite mettre les cartes sur la table pour éviter toutes formes de plagiat», explique-t-il.

Les grandes lignes

Les quatre grandes orientations suivantes sont au programme de l’équipe Bourdon, en voici un aperçu: premièrement, prioriser la création d’emplois et les retombés économiques, entre autres en travaillant au développement du secteur des véhicules hors route comme les motoneiges et les VTT qui ont une retombée de 60 millions annuellement dans notre région. Également, de l’accompagnement sur mesure aux entrepreneurs est prévu et l’accessibilité à l’Internet fait partie des priorités de base. Bien entendu, le dossier du centre-ville reste un gros morceau à traiter. Deuxièmement, moderniser le mode de gouvernance et assurer une saine gestion des finances publiques au moyen d’un plan de communication efficace et de modes de gestions participatifs. Limiter la hausse de taxes et veiller à la saine gestion des équipements supra-locaux comme l’Espace Théâtre en est un autre exemple : «Toutes les décisions que l’on prend à la Ville de Mont-Laurier, il faut être capable de les expliquer aux citoyens.»

Troisièmement, stimuler la démocratie municipale en favorisant la proximité et l’implication citoyenne en tenant des réunions du conseil dans les villages fusionnés par exemple et en en restant proche des citoyens. Quatrièmement, favoriser le mieux-être collectif et contribuer à la qualité de vie de tous les citoyens grâce à la mise sur pied d’un fond vert pour stimuler des projets environnementaux, à la création d’un registre des événements locaux, à la mise en valeur du centre de Plein Air du Lac Thibault et à la promotion des attraits de notre région.

En attendant les prochains soubresauts de la joute électorale de cet automne, novembre s’annonce déjà un contexte très différent à la Ville de Mont-Laurier considérant la venue de nouveaux visages aux postes de directeur général et de greffier. Mais d’abord, les vacances. C

«Toutes les décisions que l’on prend à la Ville de Mont-Laurier, il faut être capable de les expliquer aux citoyens.» - Daniel Bourdon, conseiller municipal et candidat à la mairie de Mont-Laurier

Partager:

Benoit Ricard , Journaliste-pigiste

  • Courriel

Météo

Médias sociaux

Activités communautaires

Dernière édition virtuelle

Archives 2017

Archives 2016

Concours

Participer