Suivez le courant!       819 623-7374
Partager:
13 juin 2017

Pierre Flynn à l’Espace Théâtre

Le grand retour sur scène d’un artiste pur et simple

Il n’y a aucun doute, les fans de Pierre Flynn étaient heureux de retrouver leur idole en pleine forme, plus de dix ans plus tard, dans un spectacle solo. C’est dans une ambiance feutrée sous forme de cabaret qu’était présenté Seul sur terre, le 8 juin dernier, à l’Espace Théâtre de Mont-Laurier.

Pierre Flynn sur la scène de l’Espace Théâtre, accompagné de ses musiciens André Papanicolaou, Mario Légaré et José Major (photo: Tania Valiquette - Le Courant des Hautes-Laurentides).
Pierre Flynn sur la scène de l’Espace Théâtre, accompagné de ses musiciens André Papanicolaou, Mario Légaré et José Major (photo: Tania Valiquette - Le Courant des Hautes-Laurentides).

C’est avec son plus récent succès, Le dernier homme, que ce poète dans l’âme a débuté la soirée. Nul besoin de décor extravagant et de jeux de lumières sensationnels pour ajouter de l’artifice à ce spectacle, puisque Pierre Flynn est un homme d’un naturel et d’une modestie si authentiques qu’ils suffisent amplement à nous charmer. Donc, c’est seulement qu’avec ses trois musiciens et son clavier qu’il a présenté les chansons de son dernier album solo, Seul sur terre, ainsi que quelques souvenirs de ses albums précédents.

Ainsi, on a pu se remémorer quelques titres de l’album de 1986, Le parfum du hasard (Sur la route, l’Ennemi, Possession), ou encore de celui de 1991, Jardins de Babylone (En cavale, Jardins de Babylone), et plus encore.

Ceux qui souhaitaient entendre des pièces tirées de son ancienne collaboration avec le groupe Octobre sont toutefois repartis bredouille: le chanteur, qui n’avait pas été sur scène en solo depuis plus de dix ans, est venu nous partager exclusivement son propre matériel, l’artiste tel qu’il est, simplement.

Nous avons pu retrouver l’essence même de Pierre Flynn, avec une voix juste et chavirante, des paroles réfléchies et profondes et un véritable talent de musicien. Le spectacle était entrecoupé d’histoires et d’anecdotes captivantes qui faisaient en sorte qu’il n’a jamais perdu l’attention de ses spectateurs, visiblement ravis d’en apprendre plus sur leur idole.

En tant qu’artiste d’expérience, il a su s’entourer des meilleurs musiciens. À la guitare, on retrouvait André Papanicolaou (Vincent Vallières, Patrice Michaud, Sophie Pelletier), à la basse, Mario Légaré (Octobre, Michel Rivard, Paul Piché) et à la batterie, José Major (Marie-Pier Arthur, Jérôme Minière). Tous les éléments étaient rassemblés pour avoir droit à un spectacle de qualité, à la hauteur du grand retour qu’on attendait.

Après des applaudissements chaleureux, Pierre Flynn et son équipe sont revenus sur scène pour un rappel de deux chansons. Comme il le dit si bien: «Parfois, on se perd un peu, mais on finit par se retrouver». Nous sommes heureux qu’il se soit retrouvé, car sa place est définitivement sur scène, à faire un métier qu’il aime, devant un public qui l’aime tout autant. C

Partager:

Météo

Médias sociaux

Activités communautaires

Dernière édition virtuelle

Archives 2017

Archives 2016

Concours

Participer